Le Malade Imaginaire
Représentation du Malade Imaginaire de Molière, au Théâtre National de Nicosie en janvier 2018.

2011

Le Malade Imaginaire

Molière

Théâtre National de Nicosie

Molière en grec, c’est comme un retour aux sources !

  • Décor : Andy Garbilly
  • Costumes : Colette Huchard
  • Assistanat : Manto Papandréou

Visualisez ou téléchargez le fichier pdf “Fileleftheros-Berutti.pdf“

Ma chère Colette,

 

Oui, je pense un peu à « notre » élixir tant aimé et à ces types humains enfermés dans leurs codes et leurs images, tous parents des bébé cadum que nous étions, n’est-ce pas? C’est bien de nous qu’il s’agit et de ce qu’ils nous ont laissé en héritage, cette satanée maladie imaginaire!

Et les médecins avaient dans cette vie provinciale qui sentait encore l’occupation une place particulière, on estimait qu’ils incarnaient une sorte de sagesse par rapport à la folie du monde, et que leur savoir dispensé par le discours pouvait suffire à ramener la santé, ou l’adolescent que j’étais dans le droit chemin. le médecin terrifiait car, mieux que le prêtre à mon sens, il voyait à travers moi, me radiographiait l’âme. Je ne sais quel masochisme me les faisait craindre et désirer en même temps, les médecins. Ils ne portaient pas d’uniforme mais étaient reconnaissable par la gravité de leurs vêtements (à peine un peu de fantaisie dans la cravate) et c’était plutôt du côté des gris et des noirs. Aucun signe ostentatoire de richesse, mais au contraire une invisibilité de bon aloi. Le rôle des lunettes était important, et pour les visites à la maison, la sacoche jouait un rôle particulier. Ils n’étaient jamais jeunes, ou leur jeunesse était passé à la couleur « médecin » et je ne peux pas dire aujourd’hui qu’ils étaient médecin de famille comme on le dit aujourd’hui. Leur aura de sévérité les unissait, les faisait appartenir à une caste (comme les curés) et il n’y avait aucune familiarité avec eux. Rien n’était fait pour rassurer le patient, y compris l’abord neutre. Tu as lancé ma rêverie, merci.

 

A propos de Chypre, c’est très européanisé et je ne crois pas qu’un uniforme marquant une appartenance raconte quelque chose de plus. La seule appartenance qui les trouble, c’est la turque… Mais partout à Nicosie tu sens l’influence vénitienne ou byzantine contrecarrée par la présence musulmane et turque. Opulence et sévérité. Présence anglo-saxonne forte.

 

- Création précédente
Création suivante -