Soliloque de Michel Baron à Monsieur Molière mort, dans la nuit du 27 février 1673

Michel BaronPendant que les musiciens entonnent le final carnavalesque du «Malade imaginaire », un jeune homme entre en scène. C’est Michel Baron, l’acteur fétiche de Molière. Il a fière allure dans son habit, mais toute sa silhouette est embrumée par la tristesse, bien que sa démarche demeure dansante et que sa bouche soit toujours prête à sourire. Il a sur la vie le regard de ceux qui s’émeuvent vite mais rient facilement… Il écoute avec une grande attention les musiciens et les chanteurs qui interprètent en latin macaronique les mots permettant à Argan de rentrer dans la confrérie des docteurs… A un moment précis, le jeune homme interrompt la musique et dit : Lire la suite